Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 19:04
zac dessault L'article sur les projets majeurs donne des indications sur cette opération, qui concerne un espace de 110 ha, à terme, dans une zone allongée située entre la RD2020 et la voie ferrée autour de la gare des Aubrais.

Une conférence du 18/4 organisée à la CCI sur cette opération et sur des retours d'expériences d'autres villes, a apporté les informations et conduits aux réflexions qui suivent :

1) dans l'exposé initital il est ressorti que l'opération était conduite par l'AgglO en particulier du fait de sa mission d'urbanisme, et non de simple aménageur.


2) Le projet avance très très vite car un concours est en cours entre 3 équipes de conception du programme d'aménagement et la gagnante sera choisie très rapidement ... mais avant même ce choix, ces équipes, ensemble, doivent dans les prochaines semaines spécifier les contraintes à respecter par des constructions qui seraient lancées avant que l'équipe retenue n'ait fait fini son étude d'aménagement.

Réflexion sur les points 1 et 2
)
 

Il faut savoir quelles contraintes d'urbanisme ont été fixées aux équipes en compétition pour comprendre dans quelle voie s'engage l'intégration à la ville.

Par exemple, du fait que la gare des Aubrais est dos au projet, avec l'accès qu'on connaît, il est question de la "retourner" ... est-ce une décision en amont du concours ?
 
Une telle opération ne peut qu'avoir un impact considérable sur les quartiers voisins mais aussi très au delà, par exemple selon les flux de circulation induits et les dispositions pour les orienter.
L'élaboration très en amont des solutions pour insérer cette quasi ville toute en longueur (6000habitants, 1 million de m2 de surface construites... en 30 ans...) apparaît d'autant plus indispensable que :
a -  sa pointe sud arrive au carrefour de la Libération, lieu stratégique pour l'urbanisme, car il est à la fois le point d'entrée dans la voie des Groues, le lieu d'embranchement possible pour une voie de tram qui devrait desservir l'éco-quartier des Groues et l'hôpital nord, un virage (à réaménager du fait de trains de 750m ?) de la future artère de ferroutage (qui longerait tout le site), le point d'accès vers la voie des Groues ...

b - cette ZAC peut contrarier les orientations du fonctionnement urbain, ce qu'illustrent deux exemples :

- la volonté de la Ville est de réduire l'injection de trafic sur les mails, pour recoudre ... : il est important de savoir si la desserte de la ZAC Dessault, qui est donc une petite ville, s'appuiera essentiellement sur la RN2020.

- les voies à travers la ZAC Dessault peuvent, en prolongement de la voie des Groues, devenir le maillon d'un shunt de la tangentielle ce qui aboutirait à aspirer son trafic vers les zones denses, dont l'éco-quartier des Groues ( la voie des Groues, au contact de quartiers d'habitations, ne doit pas être une voie "brutale" mais un boulevard urbain)

3) Il est ressorti que les villes sont en concurrence et qu'il ne suffit pas que chacune crée des bureaux pour qu'ils se remplissent (par exemple 500000m2 sont prévus en 10 ans dans la métropole Angers-Rennes-Nantes-St Nazaire) :

- il faut un positionnement, des arguments différentiateurs (comme la synergie avec des centres de recherche...) et l'expression "bureaux pour du tertiaire" n'en rend pas compte (et apparaît même dépassée).
- les activités visées, doivent impliquer autant que possible des mouvements, comme par exemple la formation, pour valoriser la proximité immédiate de la gare... il faut donner un sens convainquant au site pour qu'il séduise et emporte la décision de personnes qui auront l'embarras du choix.

-
dans les projets réussis il ressort que les surfaces de bureaux sont faibles par rapport à l'habitat, il y a des services publics sur place, l'intermodalité est un élément clé avec des accès courts (passerelles donnant accès aux voies ...)
- être à proximité d'une ligne TGV semble attirant en soi ... mais selon qu'il s'en arrête 2 par jour ou plus l'impact n'est pas le même .... et s'il faut marcher 500m pour l'atteindre ...
 
 
Il est ressorti des débats du 18/4 que le projet Dessault a besoin d'être approfondi en amont de la définition des constructions.

Beaucoup des ces sujets à traiter dans un tel projet sont ressortis des retours d'expériences de J-L Subileau, grande figure de l'urbanisme, qui est apparu d'une grande précision dans ses apports. 


En conclusion : Le PLU d'Orléans doit traiter de l'intégration de la ZAC Dessault dans son environnement urbain du fait des interactions entre une zac de cette importance (et proximité du centre dense) et la zone urbaine qui l'accueille : la zac pénètre dans la ville et réciproquement.
 
 
 
 
 
 

   

Partager cet article

Repost0

commentaires

best tours in washington dc 19/09/2014 14:38

The newly proposed plan seems to be a bit over done for such a small area. I felt that it is not actually necessarily needed. All it requires is a small deviations and a bit of a change in the design.

Présentation

  • : Le blog JGA / CREO
  • : Compilateur d'informations et réflexions en vue des concertations et enquêtes publiques sur l'urbanisme : PLU, PLH, SCoT, PDU, ZPPAUP/AVAP ...
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Liens